Couture·Non classé

Pas à pas de la robe Dalila 1/4 : Avant la couture proprement dite…

Au cours de la réalisation de ma robe Dalila, j’ai pris de nombreuses photos afin de pouvoir vous proposer un pas à pas complet.

Pour ce premier épisode, nous allons parler de la préparation : choix du tissu, coupe, report des repères, entoilage.

Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à me les soumettre en commentaire. De même, je serais ravie d’apprendre que vous avez utilisé mon tutoriel pour coudre votre Dalila.

Avertissement : Je suis complètement autodidacte en couture et je ne me considère nullement comme une professionnelle. Ce pas à pas n’a pas été réalisé en collaboration d’Atelier Vicolo et les propos tenus ici n’engagent donc que moi.

Le choix du tissu principal

Je vous conseille de choisir un tissu qui marquera bien les plis avec un tombé plutôt fluide : une viscose, un crêpe (sauf s’il est infroissable), une soie, un satin de polyester, un tencel… Concernant les tissus en coton, j’irais plutôt vers les baptistes genre Liberty ou le voile de coton. J’ai pris un risque en choisissant une double gaze, mais comme vous pouvez le voir sur les photos, le pari est plutôt réussi. En revanche, si vous avez une forte carrure, je vous déconseille le chambray qui conférera à votre corsage un côté trop structuré.

Le choix de la doublure

Le patron prévoit une doublure au niveau des empiècements dos et devant et de la ceinture. J’ai choisi une baptiste similaire à la qualité Liberty. Mais si vous avez suffisamment de tissu principal et que celui-ci n’est pas trop épais, vous pouvez tout à fait opter d’utiliser le même en doublure.

La triplure ou l’entoilage thermocollant

Je suis une inconditionnelle de la Vlieseline G785. Il s’agit d’un entoilage tissé qui existe en noir, blanc et chair et qui convient aussi bien aux tissus en chaîne et trame qu’à ceux en maille et d’une épaisseur de fine à moyenne. Certes, ce thermocollant est plus difficile à découper, mais je n’ai jamais eu de surprise avec et le résultat est toujours fluide.

Les marges de couture

Avec les PDF, je ne décalque jamais et je coupe directement dans la planche. J’ai ajouté mes marges de couture directement sur celle-ci. Etant donné que l’espace entre les pièces n’était parfois pas suffisant pour ajouter des marges de couture, j’ai dû ajouter à certains moment de petites bandes de papier. Mais j’ai trouvé plus simple de procéder ainsi plutôt que d’ajouter mes marges lors du report du patron sur le tissu, comme je l’avais fait précédemment dans le cadre de mes versions de test.

Atelier Vicolo vous propose d’ajouter des marges de 1,5 cm. Néanmoins, le patron se prête peu aux coutures anglaises et donc, si vous craignez de manquer de tissu ou si vous avez l’habitude d’optimiser la largeur de vos marges de couture en fonction de l’endroit où elles se trouvent, vous pouvez sans problème opter pour des marges de 1 cm EXCEPTE SUR quatre PIECES :

  • Au niveau des bords latéraux des deux bandes de boutonnages (pièces 9 et 10).
  • Au niveau du bord du panneau droit de la jupe (pièce 7) et du corsage droit (pièce 3), côté bande de boutonnage. 

Le report des repères

Il faut être bien attentif à reporter le repère du milieu de manche. En effet, celui-ci ne correspond pas avec la couture d’épaule et est déplacé vers l’empiècement dos.

MademoiselleBli_RobeDalila111

Concernant le marquage des plis, je n’ai pas reporté l’entièreté de la ligne, mais juste leur emplacement au niveau de la marge de couture en crantant aux ciseaux et/ou  en le marquant à la craie. En revanche, si votre tissu glisse, je vous conseille de reporter l’entièreté de leur tracé. Néanmoins, il n’est pas utile de réaliser un bâti tailleur, et si vous avez bien reporté vos repères, il vous suffira de tracer une ligne pour rejoindre le repère du bas avec celui du haut avec de la craie, un stylo Frixion qui s’effacera à la chaleur du fer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les pièces à entoiler

La créatrice d’Atelier Vicolo conseille d’entoiler les pièces suivantes en tissu principal :

  • La ceinture.
  • Les empiècements devant et dos.
  • Les deux bandes de boutonnage invisibles.

J’ai choisi de ne pas entoiler l’entièreté des empiècements. Je me suis contentée de poser un ruban Stabilmanche au niveau de l’encolure et un petit morceau d’entoilage au niveau de la boutonnière sur les empiècements devant. Par ailleurs, j’ai entoilé le bracelet de manche.

MademoiselleBli_RobeDalila115

Voilà ! En principe, nous en avons terminé avec la préparation du patron.

Prochain épisode : le corsage.

A demain !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Pas à pas de la robe Dalila 1/4 : Avant la couture proprement dite… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s