Couture·Non classé

La robe Dalila, nouveau patron d’Atelier Vicolo n°6

Hello !

Me revoici avec une robe on ne peut plus printanière. Il s’agit du nouveau patron d’Atelier Vicolo n° 6, Dalila. Comme pour Eloïsa, j’ai participé aux phases de test, mais je n’ai pas eu le temps de réaliser ma version définitive pour la sortie du patron. Dans les jours qui suivent, je publierai un pas à pas en photo qui j’espère, sera utile à celles qui réaliseront Dalila.

MlleBli_Dalila_AtelierVicolo611

Le patron

Dalila se décline en deux versions : la A est ajustée à la taille tandis que la B présente une forme légèrement empire. Un jeu de plis couchés sur le devant confère une légère aisance au niveau de la poitrine et de la jupe. Par ailleurs, pour les manches, deux choix sont possibles : courtes avec bracelet de manche ou trois-quarts. La A se ferme via une patte de boutonnage semi-invisible tandis que la B, via une fermeture éclair dans le dos. Les deux versions comprennent aussi des poches incluses dans les coutures latérales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le patron est disponible en version PDF pour la somme modique de 8 €. Il existe néanmoins une version pochette, mais qui est seulement proposés dans des kits réalisés en partenariat avec Supercut.

Comme l’explique la créatrice d’Atelier Vicolo sur son journal, le PDF de Dalila est très bien pensé : soit vous l’imprimez à la maison sur des feuilles A4, soit dans un copyshop via le fichier A0. Par ailleurs, pour la version A4, vous n’aurez pas de marges à découper et grâce aux systèmes de calques, vous pourrez sélectionner la ou les tailles que vous souhaitez imprimer. En revanche, celles qui apprécient quand les marges de couture sont incluses seront déçues, puisqu’elles ne le sont pas. Personnellement, cela ne me dérange pas.

Le livret est très détaillé. Presque toutes les étapes sont illustrées par un schéma. La créatrice vous guide de A à Z, du surjet à la surpiqûre.

MlleBli_Dalila_AtelierVicolo605

La réalisation

Dans le cadre de mon test, je n’ai réalisé que la version A. Si je devais évaluer la difficulté du modèle, je lui donnerais une cote de 4 sur 5 (la version B est par contre plus rapide et plus facile à coudre). Certes, les techniques ne sont pas compliquées en soi, mais c’est un projet de longue haleine avec beaucoup de détails à réaliser : les empiècements devant et dos sont doublés, il faut réaliser deux pattes de boutonnage invisible… Personnellement, j’ai mis un peu plus de vingt heures pour coudre cette robe tout compris : assemblage du PDF, coupe…

MlleBli_Dalila_AtelierVicolo603

Ma version

J’ai beaucoup hésité concernant le choix du tissu de ma version finale. Pour le test, j’avais choisi un chambray. Mauvaise idée dans mon cas, car la rigidité du tissu accentuait ma carrure et conférait aux plis de la jupe un caractère peu naturel. Mais à l’extrême, je ne voulais pas d’un tissu glissant comme une viscose ou une soie  afin de ne pas augmenter la difficulté et le temps de réalisation du modèle. Un crêpe aurait sans doute convenu, mais je n’en avais pas dans mon stock.

MlleBli_Dalila_AtelierVicolo610

Au final, je me suis souvenue d’un coupon de Nano Iro acheté lors d’un vide-atelier sur Instagram. J’en avais trois mètres et malgré la petite laize, de moins de 110 cm, la quantité a été suffisante pour couper toutes les pièces de ma robe Dalila (sauf les parties en doublure). En revanche, j’ai dû raboter le côté de la jupe afin que la partie devant rentre dans mon coupon. Mais cela ne m’a pas dérangée, car je comptais de toute façon en réduire l’ampleur : les jupes trop évasées et/ou qui ont une forme de cloche ne conviennent pas à ma morphologie plutôt H. A noter que le tissu, une double gaze, n’est pas suffisamment opaque pour que je puisse le porter sans fond de robe.

MlleBli_Dalila_AtelierVicolo608

Pour la taille, j’ai coupé une taille 46 (c’est la taille que j’ai testée) qui équivaut à une taille 42 dans le système français. Revoici mes mensurations : 94-80-99 pour 168 cm. Les seules modifications réalisées sont d’une part la diminution de l’ampleur de la jupe, et d’autre part, le creusement de l’encolure de 2,5 cm, car je n’aime pas quand celle-ci est trop près du cou. Ah oui ! Je n’ai pas ajouté de valeur de couture au niveau de l’ourlet et ai réalisé un repli de 2,5 cm.

Le corsage de la robe est plutôt ajusté et au niveau des épaules et des bras, il y a peu d’aisance (en tout cas chez moi, mais j’ai un dos large !). C’est donc une pièce plutôt habillée qui ne conviendra pas aux mouvements amples.  Maintenant, ce n’est pas un défaut de modélisme, mais un parti pris de la créatrice.  Néanmoins ce point peut être déroutant surtout si vous avez plutôt l’habitude de porter des vêtements confortables comme moi 😉

MlleBli_Dalila_AtelierVicolo614

Mis à part ce « bémol », je suis ravie de cette robe. Et contrairement à Eloïsa que je n’ai jamais portée, je suis certaine que ma Dalila ne restera cet été dans mon armoire. Je suis contente du choix de mon tissu. En outre, j’ai pu optimiser ce joli coupon à 100 %. Au départ, je craignais un côté trop « Charlotte aux fraises », mais au final, la combinaison patron-tissu me plaît beaucoup.

MlleBli_Dalila_AtelierVicolo616

Conclusion

Dalila est un patron féminin très travaillé proposé en deux véritables déclinaisons. Je vois d’ailleurs très bien la version B en petit haut léger pour l’été. Ce modèle est accessible aux couturières d’un niveau intermédiaire qui ne craignent pas les longs projets, du moins si elles choisissent de réaliser la version A.

A suivre

Même si le carnet d’explications est selon moi très clair, je vous proposerai dans les prochains jours un pas à pas afin de réaliser la robe Dalila. A noter qu’il ne s’agira pas d’une copie conforme de la gamme de montage proposée par Atelier Vicolo.

Episode 1 : La préparation des pièces (choix du tissu, coupe, marquage…)

Episode 2 : Le corsage.

Episode 3 : Les manches et la ceinture.

Episode 4 : La jupe et les finitions.

MlleBli_Dalila_AtelierVicolo615

MlleBli_Dalila_AtelierVicolo613

 

Publicités

12 réflexions au sujet de « La robe Dalila, nouveau patron d’Atelier Vicolo n°6 »

  1. J’aime beaucoup cette robe au corsage ajusté avec de jolis détails. C’est sûr que cela prend beaucoup plus de temps qu’une robe 3 trous, mais cela en vaut la peine, et ton tissu est tout à fait adapté pour ce modèle… (j’ai trouvé le patron du manteau simplicity) Bon week end pascal.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Jalyla, merci beaucoup pour ton commentaire. En tout, je pense que je l’aurais cousue presque 4 fois à cause des phases de test, donc à la fin, j’en avais un peu marre 😉
      Je suis vraiment contente que tu aies trouvé le patron du manteau. N’hésite pas à m’envoyer des photos lorsque tu l’auras terminé. Il me semble que tu n’as pas de blog et que tu n’es pas sur Instagram.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s