Couture·Non classé

Le sweatshirt Sloane de Named

mademoiselle_bli_named_clothing_sloane_5

Hello !

Après vous avoir parlé en long et en large de mon manteau, me revoici avec une couture zéro prise de tête. Il s’agit d’un sweatshirt réalisé à partir du patron Sloane de Named Clothing.

C’est sans nul doute la marque de créateur indépendant à laquelle je suis la plus fidèle : la qualité est toujours au rendez-vous au niveau du travail de patronnage. Comme je l’ai déjà signalé dans un précédent article, mon seul bémol concerne les prix pratiqués pour les pochettes : elles sont chères pour peu de plus-value par rapport au PDF : livret n/b, planche sur lesquelles les pièces se superposent (mais cela a peut-être changé depuis deux ans !). J’ai d’ailleurs une règle : à de rares exceptions près, je refuse de mettre plus de 15 € pour un patron pochette. Généralement, j’attends d’ailleurs le mois de décembre pour acheter les patrons Named qui m’intéressent, car la marque a pour habitude de proposer des promotions très intéressantes avant Noël.

Mais revenons au patron.

mademoiselle_bli_named_clothing_sloane_3
La largeur de ma bande d’encolure n’est pas uniforme. Sur cette photo, on voit bien qu’à droite, la bande est légèrement plus étroite. Bon, c’est loin d’être dramatique 😉

Le modèle

Il s’agit d’un modèle de sweatshirt plutôt court avec une belle aisance, mais dont la coupe est structurée par de longues pinces. Point d’ourlet : les bords sont finis par une bande d’encolure et de taille ainsi que des bracelets de manche.

Les tissus recommandés sont des tissus maille/extensible de poids moyen avec une certaine tenue : sweatshirt, néoprène, molleton.

Des surplus de couture de 1 cm sont inclus dans la version PDF uniquement. Par ailleurs, la marque ne propose pas de version Copyshop pour ce modèle, alors que j’ai l’impression qu’elle le fait systématiquement pour les patrons PDF de ses nouvelles collections.

mademoiselle_bli_named_clothing_sloane_6
Je ne pense pas que le pli au niveau de mon avant-bras gauche soit lié à un manque d’aisance, mais je me trompe peut-être.

La réalisation

J’ai coupé un 38 alors que le tableau des tailles m’indiquait plutôt un 40-42 par rapport à mes mensurations (94-80-99 pour 167 cm). Pour choisir cette taille, je me suis basée sur les dimensions finies du vêtement. En effet, je ne souhaitais pas un effet trop loose.

Je n’ai pas fait de toile (c’est maaaaal ;-)) et j’ai descendu d’office les pinces de 2 cm. Bon, au vu du résultat final, difficile de dire si cet ajustement était nécessaire ou pas … Si mes souvenirs sont bons, je n’ai pas dû modifier la longueur des bandes d’encolure, de taille et de poignet. Généralement, je les coupe toujours un peu plus longues afin de pouvoir les ajuster au besoin, leur dimension variant en fonction de l’élasticité du tissu utilisé.

Au niveau de la réalisation, j’avoue que je n’ai pas suivi le livret d’instruction, mais si vous avez l’habitude de coudre des hauts en jersey, cela devrait rouler tout seul. Hormis pour les pinces qui ont été assemblées avec un point droit, le sweatshirt a entièrement été cousu à la surjeteuse. Concernant les coutures fermées (bracelet de manche, encolure…), j’ai utilisé cette méthode-ci pour commencer et terminer mon surjet. Les points d’entrée et de sortie sont invisibles une fois que l’on maîtrise cette technique. Si le tutoriel auquel renvoie le lien ne vous semble pas clair, n’hésitez pas à me le dire : je préparerais alors moi-même un pas à pas.

Ma seule interrogation a concerné la surpiqûre de la bande d’encolure afin qu’elle soit bien plaquée vers le haut. Finalement, je ne l’ai pas faite, car je craignais que les points ne marquent trop le tissu, et puis, quel fil utilisé : du doré ? une autre couleur ? Au final, je ne suis pas très satisfaite de mon encolure, car la couture d’assemblage n’est pas suffisamment plate à mon goût !

mademoiselle_bli_named_clothing_sloane_4

Le tissu

En matière de couleurs (et de manière générale aussi), j’ai des goûts très classiques. Là, j’ignore ce qui m’a pris lorsque j’ai commandé en ligne ce tissu chez Stragier. Il s’agit d’une maille sweatshirt en coton et lurex doré très « bling bling ». Je ne suis d’ailleurs pas certaine que si je l’avais vue en vrai, je l’aurais achetée.

Hormis le fait qu’il est difficile de marquer le tissu sur l’envers en raison des bouclettes, ce molleton est très facile à travailler. À noter : au niveau du col et des poignets, cela gratte un peu en raison des bandes de finition, la peau étant en contact direct avec le lurex. Néanmoins, cela reste tout à fait supportable.

mademoiselle_bli_named_clothing_sloane_7

Récapitulatif

  • Patron Sloane de Named Clothing.
  • Pinces descendues de 2 cm.
  • Coupé en 38 (mes mensurations : 94-80-99 pour 167 cm).
  • Moins d’1,50 m de tissu avec une laize de 120 cm.

Conclusion

Depuis que j’ai réalisé ce sweat, je l’ai beaucoup porté : il est léger et confortable (malgré le bémol cité ci-dessus), tout en étant suffisamment chaud lorsqu’il fait 10 degrés dehors. Finalement, il complète bien ma garde-robe : il égaie mes tenues plutôt sobres et classiques et je trouve que je ne ressemble pas à un sapin de Noël lorsque je le porte.

Concernant le modèle, je suis ravie. Sa hauteur est un bon compromis entre le long et le court. Je le trouve donc bien plus polyvalent que le sweat Ondée (j’en parle ici). Par ailleurs, je n’ai pas l’impression de porter un haut de survêtement : les pinces féminisent la coupe. En résumé, le Sloane est un bon basique que je referai très certainement dans le futur.

A très vite,

Mademoiselle Bli

Publicités

12 réflexions au sujet de « Le sweatshirt Sloane de Named »

  1. D’une manière générale je n’aime pas les sweat, je trouve que j’ai passé l’âge et que je fait grosse dondon même si c’est très confortable, et l ondee encore moins ce qui aggraverait à mon avis mon buste déjà plus court que les mannequins
    Par contre je trouve ton sweat très élégant le tissu qui fait classe plutôt que bling-bling la coupe assez ajustée tout en restant confortable
    Il te va très bien et te mets bien en valeur et si je peux me permettre bien mieux que ta dernière salopette
    C’est vrai qu’une petite surpiqure sur l encolure aurait été jolie (je ne suis pas une experte et justement je galère sur un tishirt bi matiere sans savoir comment m’en sortir)
    J’aime beaucoup tes articles détaillés
    Marie

    Aimé par 1 personne

  2. Le fit est vraiment très chouette, c’est compliqué parfois avec les sweats mais là, c’est vraiment top et seyant (je trouve parfois la vue de profil assez casse-gu…, là, c’est parfait) ! Les sweats sont la base de ma garde-robe, ça trotte dans ma tête, je vais retenir tes conseils (ou venir les relire) pour le moment où je me lancerai 😉

    Aimé par 1 personne

  3. L’association des 2 (patron et tissu) fait un bon équilibre, le doré aurait pu faire « too much » mais ce n’est ici pas le cas. Bravo!
    J’ai beaucoup la coupe de ce sweat, que je ne connaissais pas. La pince est vraiment une bonne idée, je ne m’y attendais pas sur ce type de tissu/modèle! Enfin, pour la bande d’encolure je te compredns. Même si le reste du vêtement est parfait, je me focalise toujours sur le petit détail « foiré » alors que le commun des mortels (=ceux qui ne font pas leurs vêtements) n’y prête probablement pas attention…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire. Tu m’as bien comprise 😉 En effet, cette pince est étonnante. A l’heure qu’il est, je cherche d’autres tissus pour réaliser ce modèle, mais jusqu’à maintenant je n’ai pas encore trouvé un combo aussi « réussi » 😐

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s