Couture·Non classé

Bikini…

Coudre de la lingerie ou un maillot de bain ne me disait rien jusqu’à présent. Et puis, à force de voir des réalisations sur les blogs et sur les réseaux sociaux, mes envies ont progressivement changé 😉

mademoiselle_bli_bikini_ursula_wear_lemonade_dvt_couleurs

La base : le patron Ursula

Il y a quelques semaines, Wear Lemonade a proposé gratuitement le patron du bikini Ursula. En lisant le pas à pas, j’ai tout de suite pensé que les finitions proposées étaient sommaires : absence de doublure, ourlet constitué de simples remplis, bord à cru du volant… Mais bon, comme je n’avais jamais cousu de lingerie balnéaire, je me suis dit que j’étais peut-être un peu trop tatillonne : une marque pro ne peut proposer qu’un produit de qualité, non ? (Et ce même si celui-ci est gratuit !) Hum, hum… 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le doute, j’ai lancé un sondage sur Instagram et il s’est avéré que mes soupçons étaient fondés. Je vous invite à lire les articles très instructifs du Fil à coudre d’Anna et de Juliette et Giselle.

Bref, à force de me pencher sur ce fameux bikini Ursula, j’en suis venue à penser que cette coupe comportait un peu trop de falbalas  😉 pour moi (même si je trouve le modèle ravissant en soi), d’autant plus que j’envisageais de le coudre dans du Liberty : volant + noeud + fleurettes = overdose de fioritures dans mon cas…

Les modifications

J’ai donc cousu une première toile avec les modifications suivantes :

  • Suppression des bretelles pour les remplacer par… A l’époque, j’ignorais encore par quoi.
  • Suppression du nœud et donc, le dos n’est plus constitué que d’une bande. Le bikini est sensé s’enfiler comme un tee-shirt.
  • Couture uniquement du volant principal.
  • Ajout d’une doublure.
  • Insertion d’un élastique sous la poitrine pris en sandwich entre la doublure et le tissu principal.

Résultat : toile concluante, sauf pour le volant trop présent. Mon seul regret est de ne pas avoir eu suffisamment de tissu pour rendre ce premier test portable.

mademoiselle_bli_bikini_ursula_wear_lemonade_toile

Après ce premier test, j’ai un peu attendu avant de coudre la version définitive. J’ai beaucoup cogité avant de me lancer. Pour quelles raisons ?

  • Eviter les finitions à la main. Or, mon haut étant entièrement doublé, il peut être comparé à un tube fermé sur lui-même… Croyez-moi sur parole, ce n’est pas si simple de déterminer l’ouverture par laquelle on retournera le vêtement correctement en limitant les finitions à la main…
  • Les bretelles. J’ai beaucoup réfléchi sur leur côté pratique : réglables ou pas ? Leur déformation potentielle à l’usage ? Comment les assembler au corps du soutien-gorge ? J’ai donc observé avec beaucoup d’attention mes soutiens-gorge pendant plusieurs jours 😉
  • Le positionnement du volant. Mon précédent test m’avait démontré qu’il était quasiment impossible de centrer mon volant et d’avoir des fronces homogènes en le prenant en sandwich entre le tissu principal et la doublure.

Concernant le bas, j’ai pris la décision de réaliser celui du Soma de Papercut Patterns, puisque j’avais également ce patron dans mon stock. Pour la réaliser, je n’ai eu aucun souci. Il existe un pas à pas sur le blog de la marque, mais personnellement, j’ai trouvé les explications du livret plus clair. En tout cas, avoir ce patron dans mon stock m’a permis d’y voir plus clair pour adapter le bikini Ursula.

mademoiselle_bli_bikini_ursula_wear_lemonade_dos_culotte

Le matériel

  • Un peu moins d’un mètre de lycra. Ce métrage doit être revu si vous utilisez un tissu différent pour la doublure.
  • Du fil mousse pour la canette et éventuellement pour les boucleurs de votre surjeteuse. Le fil mousse est plus extensible et plus doux sur la peau que le fil traditionnel. D’après ce que m’a dit mon revendeur Bernina, il vaut mieux éviter les fils mousse polyamide même s’ils sont plus gonflants, car à long terme, il userait les disques de tension des machines. Il faut donc lui préférer le polyester.
  • Un kit de bretelles de soutien-gorge avec deux petits disques. Pourquoi ne pas les récupérer sur un vieux soutien-gorge ?
  • De l’élastique de 1 cm de largeur.
  • De la laminette éventuellement pour soutenir les coutures qui ne sont pas élastiquées. Cela leur confère plus de tenue et le tissu se déformera moins vite.
  • Du biais élastique pré-plié pour finir le bord supérieur du volant. Grâce à cette finition, j’ai pu monter mon volant sur l’endroit, ce qui m’a facilité la tâche pour répartir les fronces de manière esthétique.

mademoiselle_bli_bikini_ursula_wear_lemonade_dos

Les tailles

Haut du bikini Ursula : Taille 3.
Bas du Soma de Papercut Patterns : Taille S.
Pour rappel, mes mensurations sont les suivantes :

  • Soutien-gorge : 90B ou 95A
  • 93-79-99 pour 168 cm.
mademoiselle_bli_bikini_ursula_wear_lemonade_detail_dos
Détail de la bretelle vue du dos. Elle est composée de deux parties. La première est constituée d’un « tube » de tissu principal dans lequel j’ai inséré un élastique ;  la seconde est composée d’une bretelle de soutien-gorge traditionnelle. Les bretelles ont été fixées au maillot au moyen d’un point zig zag très serré. 

La réalisation

Je n’ai utilisé la surjeteuse que pour l’ourlet roulotté (bords du volant) et le surjet des bords de la culotte. Le reste a été assemblé au point zigzag : longueur 1 et largeur 1 ; les surpiqûres au point zigzag : longueur 2,5 et largeur 4.

Coudre du lycra ne m’a pas posé de problème et j’ai même trouvé cela plus simple que de travailler du jersey viscose.

A l’origine, je comptais publier un pas à pas. Néanmoins, après avoir testé le bikini dans des conditions réelles, j’ai décidé de ne pas le faire, car je ne suis pas satisfaite à 100 % de mes modifications. Lorsque je nage l’eau s’engouffre à l’intérieur de mon décolleté. D’après mon entourage, cela n’a aucune conséquence visuelle ;-), néanmoins, c’est inconfortable pour moi. J’aurais peut-être dû tendre plus le biais élastique au niveau du décolleté…

mademoiselle_bli_bikini_ursula_wear_lemonade_detail_dvt
On devine sur cette photo que le biais pré-plié noir est fixé au moyen d’un large point zig zag. 

Conclusion

Bien qu’il m’ait donné du fil à retordre et qu’il ne soit pas très adapté pour nager, je suis ravie de ce petit bikini. Les modifications réalisées correspondent plus à mon style et à ma morphologie. D’un point de vue technique, c’était aussi un beau challenge. Esthétiquement le seul point sur lequel j’ai un doute est la présence de mon biais noir. Avec le recul, je n’aurais peut-être pas dû choisi un biais contrasté. Autre option : réaliser la première partie de la bretelle dans du tissu noir, mais bon, je n’avais pas de lycra noir…

A très bientôt !

Mademoiselle Bli

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « Bikini… »

  1. WA-OW !!! Et ben !!! Je suis soufflée par ta réalisation !!! Quel soin dans les détails … et dans la recherche de la meilleure manière de faire, c’est vraiment chouette de pouvoir suivre ta progression dans cette réalisation entre la toile et la version finale !!! C’est vrai qu’il y a des sujets sur lesquels il est facile de passer des heures à réfléchir !! Et en plus, il est très joli et il te va super bien !!!!! Bravo !!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s