Couture

Première expérience avec La Maison Victor : la jupe Sydney.

Sydney_La_Maison_Victor_Mademoiselle_Bli_2

Il y a quelques semaines, j’ai réalisé pour la première fois un modèle de La Maison Victor. Jusque là je m’étais contentée de feuilleter les quelques numéros que je possédais avec, j’avoue, beaucoup d’a priori négatifs : la maquette et les mises en scène ne me plaisaient pas, car toutes deux m’évoquaient des magazines comme Flair ou Libelle (N.B. je n’ai rien contre ces revues, il m’arrive même de les lire), les modèles me semblaient bizarrement coupés, le seyant n’avait pas l’air terrible. Le seul point positif : le magazine n’était pas une ode à la fanfreluche et aux volants de toutes sortes comme peut l’être Burda 😉

Jupe_Sydney_La_Maison_Victor_Mademoiselle_Bli_4
Il s’agit de la jupe que je portait précédemment avec mon sweat Ondée.

Çà c’était avant ! Car à force de voir des réalisations sur Instagram, les modèles de La Maison Victor m’ont paru de plus en plus désirables 😉 Il devenait urgent de revoir ce jugement, ô combien subjectif, en testant au moins un patron…

Jupe_Sydney_La_Maison_Victor_Mademoiselle_Bli_3

Un jour que je cherchais un modèle de jupe de type crayon et que je feuilletais de manière presque compulsive toutes mes livres de couture, je suis tombée sur le modèle Sydney dans ce numéro-ci. Ce n’est pas la photo qui m’a plu, c’est le dessin technique, car j’aime beaucoup le seyant des jupes à découpes ou panneaux (si quelqu’un peut m’indiquer le terme correct…) Ce modèle est doté d’une poche kangourou qui vient s’insérer sous le panneau central.

Sydney_La_Maison_Victor_Mademoiselle_Bli_1

Comme souvent, je n’ai pas réalisé de toile, me contentant de demander à une copine sur Instagram si cela taillait grand, et j’ai décalqué une taille 34. La longueur au-dessus du genou ne me plaisait pas trop et j’ai donc décidé de raccourcir la jupe de 5 cm environ, non pas en recoupant le bas, mais en utilisant cette technique, car je n’avais pas envie de redessiner la fente dos. J’aurais dû, car du coup j’ai resserré le bas. Bon, je peux quand même marcher et ce, même à vive allure, ce n’est donc pas bien grave, mais un peu plus d’ampleur au niveau du bas (et de partout d’ailleurs) aurait été souhaitable pour le côté esthétique… Ce qui m’amène à reconnaître que j’aurais mieux fait de couper la taille 36. J’aurais ainsi éviter la poche qui gondole et la fente qui « tire »… A propos de cette dernière, j’ai dû en réduire la hauteur afin de ne pas friser l’indécence…

Jupe_Sydney_La_Maison_Victor_Mademoiselle_Bli_1
La jupe a été réalisée dans un denim très fin et très mou de chez Cousette.

Jupe_Sydney_La_Maison_Victor_Mademoiselle_Bli_2

Et la réalisation me direz-vous ? Tout s’est passé sans souci. Il faut juste être attentif au montage de la poche kangourou : bien lire le schéma afin de superposer correctement les différentes couches de tissu, endroit contre envers et vice-versa. Pour le reste, c’est un projet très rapide : sans compter le décalquage et la coupe, la couture a dû me prendre deux à trois heures tout au plus (avec un ourlet à la main). A noter, j’ai vraiment été séduite par le format des planches de patrons qui ne nécessite pas un plan de travail immense (ou plutôt de se mettre sur le sol) au moment du décalquage. Par ailleurs, j’ai trouvé qu’elles étaient assez lisibles.

Jupe_Sydney_La_Maison_Victor_Mademoiselle_Bli_5

En conclusion, j’ai changé d’avis par rapport aux modèles de La Maison Victor et je n’hésiterai plus à en faire d’autres : le magazine propose de bons basiques que les couturières plus aguerries pourront facilement décliner, le montage m’a semblé assez pro… Bref, depuis cette jupe, j’ai fortement agrandi ma collection de La Maison Victor. Par contre, autant ma réalisation me semblait sympa avant de voir ces photos, autant maintenant, je n’en suis pas du tout satisfaite.

Points négatifs :

  • Il est clair que je manque d’aisance même si la jupe n’entrave quasiment pas mes mouvements…
  • La fente qui « tire »: ce n’est pas esthétique et encore moins élégant.
  • Le tissus tire aussi au niveau de la fermeture éclair invisible.
  • La poche qui « baille » (ce détail me gêne moins, mais bon).

Points positifs :

  • Le modèle.
  • Le seyant de la jupe.

Ce patron mériterait par conséquent une seconde tentative. Etant donné que je n’ai pas du tout envie de décalquer une taille 36, je rajouterai sans doute des marges de 0,5 cm à toutes les coutures latérales et j’élargirai un peu le bas de la jupe. Enfin je troquerai peut-être la fente simplifiée pour une fente beaucoup plus pro comme celle-ci

A très bientôt,

Mademoiselle Bli

Publicités

18 réflexions au sujet de « Première expérience avec La Maison Victor : la jupe Sydney. »

  1. Je n’ai pas trouvé beaucoup de jupe Sydney sur le net, faute certainement à la photo du magazine qui, en effet, ne met pas vraiment en valeur la jupe. J’aime beaucoup aussi la poche kangourou. J’en ai fait une en jeans stretch et je l’adore… Concernant la taille, je n’ai pas eu de problème, je suis partie sur mon tour de hanche. J’avais un peu peur à la base car le mannequin nage dans la sienne… Par contre, j’ai eu un décalage avec la parementure. As-tu eu le même soucis ? Ce n’est pas la première fois, que j’ai ce genre de problème avec les patrons de La Maison Victor, mais c’est peut-être moi… En tout cas, je la trouve sympa en gris. Dommage qu’elle tire, en visu, rien de choquant mais j’imagine que pour s’asseoir, cela ne doit pas être très confortable.

    J'aime

    1. Bonjour, merci pour ton commentaire. Non, je n’ai pas du tout eu de souci avec la parementure. J’ai bien suivi les explications qui conseillaient de coudre la parementure endroit sur endroit le long de la taille, mais aussi en prenant les surplus de la fermeture éclair.D’habitude, je procède autrement en cousant les petits côtés envers contre envers à la main. Ton décalage est peut-être lié au fait que tu n’as pas suivi les explications à la lettre.
      Sinon, bizarrement, la jupe est très confortable, car le tissu a tendance à vite se déformer. C’est surtout la fente qui me gêne. Quoi qu’il en soit, c’est un très chouette modèle à améliorer 😉

      J'aime

  2. Ce modèle est vraiment sympa !! Le petit détail de la poche kangourou sur le devant est génial !!! C’est chouette que tu sois passée outre les photos qui ne te plaisaient pas pour te lancer !!! C’est vrai que sur les photos le soucis de taille n’est pas flagrant mais il faut que tu sois bien dedans au quotidien !! En tout cas, elle est superbe !!!!

    Aimé par 1 personne

  3. C’est dommage que tu ne te sentes pas très à l’aise dedans car elle est jolie à regarder.
    J’ai acheté un Maison Victor mais n’ai encore rien réalisé. En le lisant j’ai repéré plusieurs grosses fautes d’orthographe et de syntaxe, ça n’a rien à voir avec la couture mais je ne trouve pas ça très sérieux.

    J'aime

    1. Coucou ! Je te comprends. C’est un magazine traduit du néerlandais vers le français, ce qui peut en partie expliquer les erreurs de syntaxe. Cela reste néanmoins un bon magazine de patrons. Le vrai plus : les planches de patrons qui tiennent sur une table de dimensions moyennes.
      Si tu me lis, c’est que tu estimes que je ne fais pas encore trop d’erreurs d’orthographe et de grammaire 😉

      J'aime

      1. Oh non, tu en fait sans doute moins que moi, je fais pas mal de fautes lorsque j’écris naturellement et je dois ensuite me relire pour les débusquer. Et chez des blogueurs ça ne me dérange pas s’il y en a quelques unes.
        Quand je lis un magazine payant ça me gêne un peu de lire « Je me suis vraiment apprise à coudre retournant les vêtement de confection et en les étudiant » (p 78 du mag mai/juin 2015). C’est chouette de pouvoir bénéficier de la traduction d’un magazine étranger mais c’est dommage que ça soit fait avec aussi peu de soin.

        J'aime

  4. Tu l’as bien réussie! Dommage que tu te sentes un peu à l’étroit dedans.
    Je pense que la poche qui flotte un peu, c’est normal, c’est le modèle, et j’aime bien!
    La photo du magazine était une catastrophe mais voir la tienne donne envie de se lancer! 🙂
    Et elle va drôlement bien avec ton sweat Ondée

    J'aime

  5. super!!!
    elle est vraiment sympa!
    j’ai cousu plusieurs modèles de ce magazine, et je n’ai jamais été déçue; cette jupe est aussi sur ma liste des  » jupes à coudre », et je crois bien que je vais me presser, maintenant que j’ai vu la tienne! elle me donne envie!

    J'aime

  6. j’ai ce magazine et le modele sur le mannequin ne me plait pas du tout alors j’ai passé mon tour mais en la voyant sur toi, ta version est tres chouette, perso je la trouve très jolie, je vais surement me la faire alors!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s