Couture

Après Mimi, Michelle…

N.B. Et mon prénom commence aussi par « Mi » 😉

Mademoiselle_Bli_Republique_du_Chiffon_Michelle_1

Mademoiselle_Bli_Republique_du_Chiffon_Michelle_6

On ne présente plus Michelle, ce patron de la République du Chiffon est devenu un incontournable de la blogosphère (apparemment, le stock est épuisé sur le site). Il faut dire que cette petite veste a tout pour plaire : souple, agréable à porter, élégante sans être trop habillée… Pour la réaliser, je n’ai pas ouvert le livret d’explications, je me suis uniquement basée sur le pas à pas très pédagogique publié sur le site de la marque. Je conseille d’ailleurs ce patron aux personnes qui n’ont encore jamais cousu de veste. Il faut juste prendre son temps, être soigneux et attentif lors du repassage et montage du col (étapes 5 et 7) et de la doublure. Un autre point « positif » : le patron ne prévoit pas d’entoilage 😀

Mademoiselle_Bli_Republique_du_Chiffon_Michelle_5

Par ailleurs, le pas à pas est une leçon magistrale en ce qui concerne le montage de la doublure. Jusqu’alors, je fixais le bas de mes doublures et le repli de mon ourlet (enforme) à la main comme Burda me l’avait appris. Mais je ne connaissais pas encore la technique du glaçage, et maintenant, je ne procéderai plus que comme cela. Rien que pour l’apprentissage de cette nouvelle technique, j’aurais dû réaliser Michelle beaucoup plus tôt.

Mademoiselle_Bli_Republique_du_Chiffon_Michelle_4

Sinon, au niveau des modifications, elles sont peu nombreuses cette fois-ci. J’ai choisi de ne pas coudre la poche plaquée au niveau de la poitrine. D’un point de vue à la fois esthétique et pratique, je ne vois pas trop son utilité. Etant donné la coupe de la veste, je n’ai pas réalisé de toile, mais j’aurais peut-être dû, car j’aurais alors utilisé le tuto de Sandra.

Copyright By Sandra's Hand
Extrait de l’article « Michelle, ma belle » de Sandra. Copyright By Sandra’s Hand.
Personnellement, je trouve que des épaules aussi tombantes, ce n’est pas très seyant : la tête de manche tombe mal et « se creuse » vers l’intérieur. Afin de remédier à ce « problème », j’ai soutenu ma tête de manche avec une « cigarette » bricolée dans un reste d’ouatine. Je n’ai bien sûr pas mis d’épaulette, car elles aurait juré avec le style de la veste. J’ignore si ma technique est orthodoxe, mais en tout cas, elle a été efficace. Dernier modification : comme Sandra, j’ai raccourci la hauteur de ma veste de 3 cm, mais je n’ai ni touché à la dimension des poches, ni à leur emplacement. Pour info, je mesure 1,65 m.

Mademoiselle_Bli_Republique_du_Chiffon_Michelle_2

Un dernier conseil : Pour plus de sécurité, j’ai entoilé les angles qui devaient être crantés aux étapes 5 et 7 (voir photos du pas à pas ci-dessous, 2 cm² d’entoilage suffisent).

Michelle_etape_5
Etape 5 : Assembler devant et dos ensemble (première étape de montage du col châle dit « à même le devant »), 5e photo. Copyright République du Chiffon.

Michelle_etape_7
Etape 7 : Montage des parementures sur le corps de la veste, 2e et 3e photos. Copyright République du Chiffon.
Alors, quel est mon sentiment par rapport à cette Michelle ? J’en suis vraiment très contente. Elle est très agréable à porter d’autant plus que je l’ai doublée avec un (trop) fin sergé de soie. Hormis les bémols cités plus haut, sa coupe est vraiment sympa. Je craignais un manque de tenue au niveau du col lié à son non entoilage et il n’en n’est rien. Il faut dire aussi que le chambray Liberty que j’ai utilisé convenait parfaitement à une veste comme Michelle. Il coûte un rein, mais il est vraiment d’une qualité exceptionnelle. J’ai réalisé la taille 36 et j’ai pu couper sans problème toutes mes pièces dans un coupon de 1,5 m de longueur (au lieu des 1,9 préconisé).

Mademoiselle_Bli_Republique_du_Chiffon_Michelle_3

Publicités

25 réflexions au sujet de « Après Mimi, Michelle… »

    1. Merci ! N’hésite pas à te lancer. C’est la saison parfaite pour la porter en plus. La coupe et le décalquage demandent un peu de temps, mais après c’est vraiment agréable de se laisser « guider ».

      J'aime

    1. Merci 😘 J’aime tellement ce tissu qui est malheureusement si cher… En plus, quel bonheur à coudre… Bon, j’essaie de ne pas en abuser. Ça peut vite virer au kitsch. Je n’ai pas envie non plus que mon dressing ressemble à un jardin…

      J'aime

  1. J’aime énormément ta version, elle est parfaite ! Et maintenant je n’ai qu’une envie c’est de me la coudre, et découvrir les techniques du pas à pas. Mais ça sera pour plus tard, j’ai acheté le patron Myrcella hier 🙂 Bon dimanche.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ☺️ N’hésite pas à te lancer, mais je te conseille de réaliser la modification de Sandra au niveau des épaules, c’est beaucoup plus harmonieux à moins d’avoir une carrure d’athlète… Je suis certaine que ta version sera très réussie aussi 😘

      Aimé par 1 personne

  2. Que ta version est jolie. ♥ En effet le chambray liberty est hors de prix mais quand on voit des résultats pareils ça vaut le coup ! Je suis sur ma Michelle aussi et je regrette de ne pas avoir appliqué la modification préconisée par Sandra…merci en tout cas pour l’astuce de la cigarette !

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai très envie de la coudre, cette veste Michelle… et ton billet ne fait que renforcer mon impression que ce patron est top pour apprendre des techniques vraiment chouettes et utiles ! Dans ce Liberty en chambray, ta version est splendide !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s