Couture·Tricot

Trench Roger version hivernale et intemporelle

Republiqueduchiffon_Roger_ensemble

Deux ans que je souhaite me coudre un manteau gris foncé. D’ailleurs, le lainage utilisé ici a été acheté l’hiver dernier dans ce but. Malheureusement, l’année passée, je n’ai pas eu le courage de me lancer dans la réalisation d’un manteau. Il faut savoir que je suis une couturière très très lente… Je me demande toujours comment fait Jolies bobines pour réaliser autant de vêtements (dort-elle la nuit ? ;-))

Lorsque j’ai découvert la nouvelle collection de République du Chiffon, j’ai tout de suite su que cette année-ci, je réaliserai mon manteau d’hiver et que ce serait un trench Roger. Il remplissait tout à fait mon cahier des charges : une coupe simple avec une belle aisance pour ne pas me sentir engoncée, une longueur 3/4. Bien m’en a pris, car j’en suis très satisfaite. Il est chaud, agréable à porter et va quasiment avec toute ma garde-robe. Certes, ce n’est certainement pas la réalisation la plus originale de l’année, mais peu m’importe : je couds, non pas pour être à la pointe de la mode, mais pour avoir de belles pièces dans des matières de qualité.

Republiqueduchiffon_Roger_ensemble2Au niveau de la réalisation, je n’ai pas rencontré de problème. Les explications étaient très claires. Deux bémols néanmoins : pas de plan de coupe dans le cahier d’explications (problème d’impression ?) et un manque de repères au niveau des manches. J’ai bien conscience que les patrons de la République du Chiffon ne sont pas des cours de couture, n’empêche que, il est bien plus rassurant d’avoir des indications pour, par exemple, soutenir les manches…

Republiqueduchiffon_Roger_dos

J’ai réalisé la taille 38 et elle me correspond parfaitement. A noter que vu l’ampleur du vêtement, je n’ai pas pris la peine de réaliser une toile. Au niveau des modifications, la principale concerne les poches que je n’ai pas réalisées « appliquées », mais prises dans la couture latérale. Certes, cela rend mon manteau encore plus « monacal », mais je déteste les poches déformées… Sinon, j’ai choisi d’insérer des épaulettes pour donner plus de tenue à mes hauts de manche. Enfin, j’ai choisi de surpiquer le col et la patte de boutonnage à la main pour un rendu plus esthétique. En effet, je ne suis jamais satisfaite des surpiqûres réalisées avec ma machine sur des tissus épais (même avec du cordonnet).

Republiqueduchiffon_Roger_détail

Republiqueduchiffon_Roger_détaildoublureRécapitulatif :
Patron : Trench Roger de République du Chiffon.
Taille réalisée : 38.
Tissu principal : Velours de laine des Coupons de Saint-Pierre.
Doublure : Bye Bye Birdie Black (Atelier brunette) pour le corps et viscose pour les manches.

Pour la petite histoire, j’ai tricoté le pull que je porte sur les photos. Il s’agit du Beeline d’Heidi Kirrmaier réalisé en Holst Garn Noble tricoté en double.

Heindi_Kirrmaier_Beeline_Paris2014
A Paris, l’année dernière…
Publicités

6 réflexions au sujet de « Trench Roger version hivernale et intemporelle »

  1. Très joli manteau, bravo pour sa réalisation. Je suis d’accord pour les poches, les poches plaquées donnent à mon avis une finition moins soignée pour un manteau aussi classique et chic que celui-ci.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s